Plateforme pour l'industrie métallurgique

NL | FR

Nouvelles

La nouvelle fraiseuse offre une plus grande flexibilité

Wim De Coninck et Bart Verbrugge : « En fait, nous n’avons eu que très peu de contacts avec Bendertechniek Belgium, mais cela doit se passer de cette façon en fait, car tout s’est déroulé avec une souplesse exceptionnelle. »

Texte | Valérie Couplez

Photos | Culobel et Valérie Couplez

30 novembre 2022 Temps de lecture 8 minutes

Partager cet article

Un partenaire technologique international peut-on lire sur la carte de visite de Culobel. L’entreprise de Hofstade (près d’Alost) propose des solutions globales en matière de pressage des métaux, de réservoirs sous pression et d’assemblage. Pour s’assurer de maintenir ses outils en excellent état tout au long de leur cycle de vie, l’entreprise a récemment investi dans une fraiseuse Lagun qui peut également usiner des composants de moules plus grands. Le placement s’est opéré au millimètre près, après une préparation minutieuse, et a été réalisé par Bendertechniek Belgium.

Aujourd’hui, Culobel se distingue par son automatisation poussée, qui lui permet de produire de la manière la plus efficace possible avec des presses pouvant atteindre 1 000 tonnes.

D’un fabricant de boutons à un spécialiste du pressage des métaux. C’est la transition qu’a connue Culobel depuis sa création en 1929. Bart Verbrugge, CCO : « Après être passé des boutons aux douilles de lampe, nous avons évolué de plus en plus vers la sous-traitance des travaux de pressage des métaux, d’emboutissage et de production des réservoirs sous pression. En fait, nous avons toujours suivi nos clients et leurs demandes. C’est pourquoi nous avons ouvert un deuxième site de production en République tchèque et disposons d’un département en Chine d’où nous pouvons suivre de près la construction des moules. » Aujourd’hui, Culobel se distingue par une automatisation poussée, qui lui permet de produire de la manière la plus efficace possible avec des presses allant jusqu’à 1 000 tonnes. « L’un de ses atouts réside dans ses outils de suivi dont la longueur peut atteindre 3 000 mm, et l’avance de la bande jusqu’à 1 300 mm, avec lesquels nous pouvons dérouler jusqu’à 10 mm d’épaisseur. Mais le fait de penser avec nos clients et d’être là en tant que partenaire est notre plus grand atout. »

Prendre les choses en main

Avec plus de 750 moules en gestion pour des clients du monde entier, Culobel a clairement placé la Belgique sur la carte du pressage du métal. Afin de maintenir ces outils en parfait état tout au long de leur vie, Culobel dispose de son propre atelier d’outillage. Wim De Coninck, directeur technique : « La fraiseuse que nous avions était à bout de souffle. Après plus de vingt ans de service, il était grand temps de renouer avec un pressage ultramoderne. Actuellement, trop de choses sont confiées à des sous-traitants, ce qui nous a fait perdre en flexibilité. » Les nouvelles dimensions souhaitées figuraient en tête de la liste des souhaits. « La vitesse et la précision ont joué un rôle moins important dans notre choix. Nous voulions une table qui nous permettait d’usiner nous-mêmes la majorité de nos outils. »

Culobel voulait une table qui permettait à l’entreprise d’usiner elle-même la majorité de ses outils. La BM3 de Lagun répondait parfaitement à ces exigences.

Une coopération fluide

Après une comparaison approfondie sur le marché, Culobel a finalement choisi la fraiseuse à banc BM3 de la société espagnole Lagun, livrée par Bendertechniek Belgium. « Parce que, avec des dimensions de 3 000 mm x 1 300 mm x 1 500 mm, elle répondait à notre cahier des charges et parce qu’elle était rapidement disponible », précise De Coninck pour résumer les principales motivations. La machine a été livrée à la fin du mois de février. Cependant, il n’a pas été facile de la positionner dans l’atelier d’outillage. « Il n’y avait que quelques centimètres de jeu en hauteur. La machine a donc d’abord été assemblée ailleurs, puis amenée sur le site. Un travail de précision que Bendertechniek a entièrement pris en charge, de la préparation à la livraison. En fait, nous n’avons eu que très peu de contacts avec eux, mais c’est comme ça que cela doit se passer, car tout s’est déroulé avec une exceptionnelle souplesse. »  

La BM3 de Lagun, livrée par Bendertechniek Belgium, compte 25 outils, ce qui lui permet de réaliser son programme sans opérateur.

Gagner en rapidité, en efficacité et en précision

L’arrivée de la BM3 de Lagun a fondamentalement bouleversé le fonctionnement de l’atelier d’outillage. « Notre machine précédente ne possédait pas de changement d’outil automatique, maintenant la machine dispose de 25 outils, ce qui signifie qu’elle peut réaliser son programme sans opérateur. Alors qu’auparavant un opérateur terminait complètement une pièce, il est désormais possible de procéder différemment. De cette façon, nous terminons jusqu’à huit fois plus vite qu’avant. Un deuxième point fort est que nous pouvons serrer plusieurs pièces sur la table en même temps, ce qui augmente encore fortement notre efficacité. Et nous nous sommes également donné davantage de possibilités, par exemple pour retravailler des constructions soudées moins précises et les amener à la précision souhaitée. De Coninck soupçonne que la BM3 a également le potentiel d’amener à Hofstade une partie de la production d’outils qui est actuellement en grande partie fabriquée en Chine. « Mais cela doit encore faire l’objet d’une étude plus approfondie. »    

Newsletter

S'inscrire pour recevoir les dernières actualités

Contact

Freddy Fierens

Chef D’édition

Curieux des possibilités ? Je serais heureux de vous parler de nos packages de collaboration.

0%

    Envoie-nous un message