NLFR

Plateforme pour l'industrie métallurgique et sidérurgique
Le travail de précision commence dès la préparation
A gauche, Vincent Bouchat (directeur MECANELEC Industries) et à droite ; Serge Taillet (Sales Manager BeLux Chez Hoffmann Group Gödde).

Le travail de précision commence dès la préparation

Au départ de son site de Montignies sur Sambre, en région carolorégienne, l’entreprise MECANELEC Industries, spécialisée dans l’usinage de précision, la mécanique industrielle et la mécanosoudure, continue chaque jour de se remettre en question pour rester compétitive et performante. Et pour faire face à son développement, elle se dote d’outils pointus qui optimisent le processus de production. C’est dans cet esprit que s’inscrit le partenariat de longue date avec le groupe Hoffmann.

Dans cette armoire Tool24, chaque tiroir comporte de dix à douze emplacements.

Depuis sa fondation, en 1948-49, l’entreprise MECANELEC Industries a bien évolué. Des petites pièces de décolletage pour tramways, le cœur de métier s’est orienté vers l’usinage de précision (au centième de millimètre) d’éléments plus imposants et plus lourds (au-delà de 50 kg et jusqu’à la tonne) pour un groupe-cible multidisciplinaire. Vincent Bouchat, l’actuel directeur, précise : « J’ai rejoint l’entreprise à la demande de mon beau-père, qui en avait repris les activités en 1995.  Mais très vite, le développement des activités a nécessité une délocalisation sur le site actuel, avec un premier bâtiment construit en 1996 et un second bâtiment en 2011. Nous sommes actifs dans la sidérurgie mais également dans le génie civil, et plus récemment, dans le secteur du verre plat, au sein duquel nous intervenons pour réaliser la partie mécanique du processus d’étenderie sur des lignes (float) complètes pour le compte de bureaux d’études et d’entreprises d’installations à l’étranger ». Le virage amorcé vers les pièces plus lourdes et plus volumineuses explique le gros investissement dans le parc de machines qui compte aujourd’hui neuf tours et neuf fraiseuses, en attendant la toute nouvelle fraiseuse numérique qui permettra de travailler une longueur de 2 500 mm. Avec une équipe de douze personnes, l’entreprise a vu son chiffre d’affaires passer de 600 000 euros en 1995 à 2 100 000 l’année dernière. Toutefois, cette croissance continue implique de se doter dans l’atelier des outils capables d’y faire face et de garantir une productivité maximale.  

Exemple d’écran consultable pour la recherche d’un outil.

Un partenariat gagnant-gagnant axé sur les solutions

Comme précisé, la production chez MECANELEC Industries s’organise dans deux halls distincts dédiés à la mécanosoudure et à l’assemblage mécanique des pièces usinées. Dans l’atelier, tout doit être organisé en vue de gagner du temps ou, à tout le moins, d’en perdre un minimum. Dans cette optique, le partenariat avec Hoffmann Group est exemplaire. « Dès le départ, il y a vingt ans environ, ce partenariat était résolument tourné vers la recherche et la mise en œuvre de solutions pertinentes. Et bien des choses ont changé depuis les commandes sur catalogue envoyées par mail.  L’eshop Hoffmann Group est entre-temps devenu une routine. Nous y retrouvons facilement toutes les informations utiles sur les produits et le processus de commande est clair et rapide. C’est à l’occasion d’un vol commis dans l’atelier que nous avons pris conscience du nombre important de pièces en stock, parfois en double et en triple exemplaire, et de la nécessité d’une gestion plus efficace. Les armoires manuelles ont été remplacées par les systèmes de distribution automatiques GARANT Tool24 il y a trois ans.  Cette solution Hoffmann Group a permis de réduire les stocks, d’obtenir une vue d’ensemble et de gagner un temps énorme grâce à la disposition en permanence de toutes les pièces nécessaires à la bonne exécution d’un projet. Désormais, l’opérateur du projet en question ne doit plus se lancer dans des recherches fastidieuses car des listes d’outillage spécifique sont établies et il lui suffit de se connecter à l’une des deux armoires Tool24 installées pour saisir tout ce dont il a besoin » explique Vincent Bouchat. 

De nombreuses fonctionnalités permettent d’accéder aux informations les plus diverses sur les produits en stock.

L’installation proprement dite

Deux armoires sont installées dans l’atelier, la première totalisant 54 tiroirs et 10 à 12 emplacements par tiroir, la seconde comportant 11 tiroirs pour des pièces plus grandes. Toutes deux accueillent les outils de coupe et les divers accessoires (EPI, abrasifs, …) nécessaires. Et grâce au lien avec l’eShop, il est facile de connaître la disponibilité d’un produit particulier si une nouvelle commande doit être envoyée. « Mais en plus de ces deux armoires, nous avons placé des armoires supplémentaires incluant nos pièces de métrologie qui sont également répertoriées dans le système GARANT Tool24 grâce au logiciel de programmation basé sur un protocole ouvert. On peut donc aller encore plus loin dans la gestion rationalisée de notre stock » ajoute Vincent Bouchat. « Le système Tool24 n’est que la première étape pour accroître la digitalisation dans une société » renchérit Serge Taillet, Sales Manager BeLux.    

« * » indique les champs nécessaires

Envoie-nous un message

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.