NLFR

Plateforme pour l'industrie métallurgique et sidérurgique
Pourquoi vous devriez reconsidérer une cellule de pliage
Le logiciel qui contrôle ces cellules de pliage est devenu beaucoup plus sophistiqué. Conséquence ? La programmation peut être plus rapide et plus simple.

Pourquoi vous devriez reconsidérer une cellule de pliage

« Nous ne faisons pas de grandes séries. L’automatisation ne nous intéresse pas. » Vous reconnaissez-vous dans ces mots ? Pourtant, il est plus intéressant que jamais de reconsidérer cet argument. Ne serait-ce que parce qu’il est difficile de trouver de nouveaux travailleurs. Les logiciels qui pilotent ces cellules de pliage sont également devenus beaucoup plus accessibles. En d’autres termes, il n’est pas nécessaire d’avoir étudié les mathématiques supérieures pour générer le programme. En outre, il est suffisamment rapide pour que les temps de changement soient limités, de sorte que les petites séries sont également de plus en plus dans la ligne de mire du robot de pliage. 

Le pliage robotisé n’est pas une nouveauté. Par le passé, pour justifier un tel investissement, la taille des lots devait atteindre des milliers de pièces. Mais cela appartient désormais au passé. Faites-nous confiance. En raison de la pénurie de nouveaux collaborateurs, le frein le plus sérieux à la croissance pour la plupart des entreprises métallurgiques, on oserait déjà s’orienter plus rapidement dans cette direction, même sans progrès technologique. Mais la technologie n’est pas non plus en reste. Le logiciel qui contrôle les cellules de pliage est devenu beaucoup plus sophistiqué. Résultat ? La programmation peut être plus rapide et plus simple. Si une pièce revient régulièrement, elle peut donner un bon retour sur investissement, même à partir de lots de dix pièces.

Tout à partir du logiciel de pliage

Dans le passé, le goulot d’étranglement se situait vraiment au niveau de la commande de la cellule. L’opérateur devait programmer séparément les mouvements du robot et ceux de la presse-plieuse. Si une collision se produisait en cours de route avec un composant en raison d’une mauvaise estimation du mouvement du bras du robot, il fallait tout recommencer depuis le début. La programmation devait donc être confiée à un plieur expérimenté, qui comprenait exactement les mouvements d’un robot. 

Les logiciels de programmation actuellement sur le marché éliminent toutes ces complications. Tout se fait désormais à l’intérieur même du logiciel de pliage. Il y a de moins en moins de programmation, mais plutôt de la configuration. Le logiciel génère désormais le programme. Des simulations permettent ensuite de s’assurer que tout se déroule sans collision. Il suffit d’appuyer sur le bouton et de plier. Tout est parfait dès le premier pli. Les mesures d’angle intégrées en sont la garantie.

Une autonomie toujours plus grande

Le robot ne fait pas nécessairement son travail de pliage plus rapidement qu’un opérateur humain. Au contraire. Mais il peut rattraper ce temps « perdu » en continuant à travailler la nuit ou le week-end. Et il ne tombe pas malade. De plus, il s’agit d’une paire de mains supplémentaire qu’il est presque impossible de trouver sur le marché du travail actuel. De surcroît, les fabricants de cellules de pliage ont travaillé sur la flexibilité de leurs solutions. Outre les changeurs d’outils, différents préhenseurs sont désormais disponibles pour saisir correctement différentes pièces. Avec des pistons, des pinces, des aimants… Une évolution qui augmente l’autonomie d’une telle cellule de pliage. C’est également une exigence sur le marché de l’Europe occidentale. Les séries sont de plus en plus petites. Les milliers de pièces précitées sont l’exception plutôt que la règle. Il faut donc une technologie capable de s’adapter à une nouvelle pièce en un rien de temps. Et cette technologie existe aujourd’hui.

Regrouper les pièces de manière plus intelligente

Sommes-nous arrivés au bout de nos peines ? Non, pour les pièces les plus complexes, un opérateur expérimenté pourra encore faire la différence. Le logiciel de pliage le permet également. Il est suffisamment intelligent pour vouloir apprendre. Par ailleurs, on regarde de plus en plus au-delà d’un seul produit. En effet, il est encore possible de réaliser des bénéfices en regroupant certaines pièces de manière plus intelligente. En jouant avec la séquence de vos commandes de pliage, vous pouvez réduire encore davantage le nombre de changements d’outils et donc les temps de changement. Avec un peu d’intelligence, vous pouvez réduire de moitié les temps de changement. Un calcul que même le professionnel le plus expérimenté peut trouver difficile à faire, mais qui est un jeu d’enfant pour un logiciel de pliage avec toute sa puissance de calcul.    

« * » indique les champs nécessaires

Envoie-nous un message

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.