NLFR

Plateforme pour l'industrie métallurgique et sidérurgique
Rester leader dans les aciers anti-abrasion
Le centre d’usinage Mynx 9500 de DN Solutions est en mesure de traiter les aciers les plus durs.

Rester leader dans les aciers anti-abrasion

Leader européen dans la distribution d’aciers résistants à l’abrasion et d’acier à haute limite d’élasticité, Abraservice Benelux continue d’investir dans un parc de machines performant et très robuste afin de continuer à proposer à ses clients industriels des solutions complètes, durables et de haute qualité. C’est aussi dans ce contexte que s’inscrit l’acquisition d’un nouveau centre d’usinage DN Solutions, récemment livré par le distributeur Germond.

La puissante broche usine sans problème les pièces d’acier anti-abrasion de grande épaisseur.

Avec plus de quarante années d’expertise technique, Abraservice est leader européen dans la fourniture et le traitement d’aciers anti-abrasion. L’entreprise, qui fait partie du groupe SSAB, fournit des pièces finies, prêtes au montage, pour tous les marchés confrontés à l’usure et à l’abrasion : carrières, cimentiers, production de béton, industrie du bois et du verre, transports, manutention, construction de remorques et bennes, industrie du recyclage…  Toutefois, il convient d’insister sur le fait que l’entreprise ne livre pas seulement des produits, elle propose en fait les meilleures solutions anti-abrasion avec les meilleurs aciers disponibles, aussi bien à de gros clients qu’à de petits utilisateurs, Elle compte environ 700 clients actifs dans le Benelux.  Alexandre Marum, CEO d’Abraservice, précise : « Nous proposons bel et bien des solutions. Tout commence par une analyse des besoins du client. C’est ainsi que notre équipe technique se rend sur place afin de concevoir la solution la plus pertinente. Et nous insistons sur l’excellence du service à l’égard du client. C’est capital. Le client qui est confronté à une panne de machine compte sur une intervention rapide, la production doit reprendre au plus vite ».  Et d’ajouter : « Nous conservons ici, à Engis, un stock permanent de quelque 2 000 tonnes d’aciers mais grâce au réseau Abraservice, nous avons également accès au plus grand stock de tôle anti-abrasion d’Europe ».      

Quelque 2 000 tonnes d’aciers sont conservées en permanence dans le stock.

Un parc de machines robuste et bien diversifié 

Chez Abraservice, les tôles d’acier subissent différentes opérations de transformation : pliage, perçage/usinage CNC, chanfreinage, découpe laser, découpe plasma, oxycoupage…  Seuls les aciers les plus résistants quittent l’usine, qu’il s’agisse des aciers anti-abrasion, des aciers à haute limite d’élasticité, des aciers résistants à la corrosion atmosphérique ou encore des aciers mécaniques et d’outillage.  Mais quand on parle d’aciers très résistants à l’usure, on sous-tend aussi des machines très résistantes et robustes. Et cela suppose aussi des investissements conséquents. Ces deux dernières années, Abraservice a investi pas moins d’un million d’euros dans une machine de découpe plasma de dernière génération et des centres d’usinage, dont le dernier en date livré le 1er septembre 2023 par le distributeur leader en machines-outils, Germond.  

Alexandre Marum explique la collaboration avec le partenaire Germond : « Nous avions déjà trois centres d’usinage et nous étions à la recherche d’une machine supplémentaire, une machine de fraisage très robuste pour usiner les aciers les plus durs. Elle devait aussi offrir une excellente stabilité, sans vibrations gênantes, et éviter ainsi la casse des outils, ce qui permet également de réduire nos coûts de consommables. De plus, elle devait pouvoir être livrée dans des délais raisonnables ». 

André Zicot, responsable technico-commercial chez Germond précise : « Il fallait une broche qui offre un couple élevé, idéalement avec une boîte de vitesses et non pas en prise directe. Les glissières de la machine 3 axes sont des glissières prismatiques, donc coulées dans le bâti, l’ensemble procure ainsi une grande rigidité et stabilité, pour une puissance d’usinage inégalée avec une table mobile. La machine est équipée d’une commande Heidenhain. Etant donné que les autres centres d’usinage déjà présents disposaient également d’une commande Heidenhain, la formation à la nouvelle machine et ses nouvelles fonctionnalités a pu être minimisée et concentrée sur une seule petite journée.  Avec des courses de 2500 mm sur l’axe X et 980 mm sur l’axe Y, la machine dispose d’une table intermédiaire par rapport aux autres machines d’usinage, mais bel et bien avec la broche la plus puissante ».

De gauche à droite : Kevin (opérateur machine), Alexandre Marum (CEO d’Abraservice Benelux) et André Zicot (responsable technico-commercial chez Germond).

Anticiper l’avenir, c’est aussi se soucier de son personnel. 

Si Abraservice semble bien armée en termes d’équipements productifs pour affronter l’avenir, l’entreprise est bel et bien consciente de l’importance du facteur humain, comme nous le confie Alexandre Marum : « Face à la pénurie d’usineurs sur le marché du travail, je crois qu’il faut commencer ses recherches à la source.  C’est pourquoi nous avons entamé il y a deux ans un programme de stage en collaboration avec l’Ecole polytechnique de Huy, section usinage.  Et j’accueille ainsi chaque année trois stagiaires. C’est du win-win, notre entreprise gagne en notoriété et c’est très motivant pour les jeunes.  Nous venons même d’engager un stagiaire ou plutôt une stagiaire, c’est assez rare dans le secteur que pour le souligner.  Notre équipe d’usineurs compte dans ses rangs un « vieux briscard » avec trente ans d’expérience, un jeune d’environ 35 ans et 10 années d’expérience et donc, maintenant également, une jeune diplômée.  Mais c’est un mix très complémentaire, on note une belle symbiose.  Ces jeunes veulent apprendre, et c’est ce que je recherche, Je ne veux pas des « pousse bouton » mais des opérateurs impliqués dès le début de la commande et qui en sont responsables du début à la fin ».     ■

« * » indique les champs nécessaires

Envoie-nous un message

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.