Plateforme pour l'industrie métallurgique

NL | FR

Ebavurage

Une machine d’ébavurage et de finition offre de nouvelles possibilités à un guichet unique

Verhoestraete2_P1050737
Le spécialiste a récemment investi dans une machine d’ébavurage et de finition F1200 XL de Q-Fin. Yves De Smet et Olivier Denys, en compagnie de Patrick van Scherpenseel du fabricant de machines, devant le nouveau système.

Texte | Johan Debaere

Photos | Johan Debaere

12 décembre 2022 Temps de lecture 14 minutes

Partager cet article

Oxycoupage, découpe au laser, pliage, laminage de tôles, cintrage et sciage de l’acier, de l’aluminium, de l’acier inoxydable et d’autres métaux… : toutes ces disciplines font partie des activités de base de Verhoestraete. Ce guichet unique pour les solutions métalliques situé à Roulers est principalement spécialisé dans les solutions jusqu’à la taille XXL, mais décharge également les clients dans la réalisation de projets globaux plus complexes. Avec sa propre ligne de finition, le fabricant vise à élargir encore les services qu’il offre à ses clients. Grâce à la F1200 XL compacte de Q-Fin, il peut désormais également ébavurer, arrondir et rectifier les pièces en une seule passe.

Verhoestraete est un guichet unique qui est surtout spécialisé dans les solutions jusqu’à la taille XXL, mais qui décharge également les clients pour la réalisation de projets totaux plus complexes.

Verhoestraete compte plus de 110 ans d’expérience dans le domaine du métal et du travail des métaux. Sur un site de 70 000 m², l’entreprise dispose non seulement de 8 000 tonnes de matériaux et d’environ 2 000 articles en stock, mais sa zone de production de 23 500 m², avec plus de 30 machines d’usinage différentes, est le « terrain de jeu » idéal pour plus de 60 employés expérimentés possédant un énorme bagage technique dans le domaine du travail des métaux. Après la production, les pièces sont livrées aux clients en flux tendu par quatre camions de l’entreprise. 

« En fait, nous nous concentrons sur la production de pièces non courantes. Les clients peuvent bien sûr s’adresser à nous pour des composants de base simples, que nous pouvons alors généralement livrer de stock. Cependant, nous continuons là où d’autres s’arrêtent et nous nous concentrons principalement sur des éléments plus complexes jusqu’à la taille XXL et avec un stock et une expérience technique pour des matériaux moins courants, comme l’acier anti-usure, l’acier haute résistance, l’acier Corten, l’aluminium, le laiton… Il peut s’agir de pièces uniques, de petites séries et de volumes plus importants », explique Yves De Smet, responsable de la qualité, de la prévention et de l’IT. « Nos clients proviennent des secteurs les plus divers : l’agriculture, la construction de machines et de silos, la construction de remorques et de conteneurs, les chemins de fer, le secteur des transports, et même le gouvernement et la défense… Un département distinct se consacre à la production de conceptions architecturales et artistiques, telles que les éléments de façade, les escaliers en colimaçon, l’art, le design haut de gamme… »

La F1200 XL garantit l’ébavurage, l’arrondissement et la finition de parties de tôle d’une largeur maximale de 1200 mm en un seul passage.

L’homme et la machine

Pour répondre avec souplesse aux demandes des clients, Verhoestraete dispose d’un parc de machines étendu, comprenant notamment trois oxycoupeuses équipées de six chalumeaux pour des tôles d’une épaisseur maximale de 300 mm, trois lamineuses de tôle d’une largeur maximale de 3000 mm et d’une épaisseur maximale de 35 mm, et trois découpeusqes laser d’une portée maximale de 12000 x 3000 mm. 

« Sur nos sept presses-plieuses, nous pouvons usiner différents métaux de toutes les épaisseurs et de dimensions XXL jusqu’à plus de 9000 mm et 1000 tonnes. Nous disposons également d’une scie à ruban circulaire et semi-automatique pour couper des tubes, des poutres et des profilés droits ou en onglet, de deux cisailles pour la coupe jusqu’à 8000 mm et le cintrage de profilés fait également partie des possibilités. En fin de compte, nous sommes un guichet unique de solutions métalliques pour nos clients », explique De Smet. 

Cette machine-outil est équipée d’une commande intuitive Hartrol, qui facilite la vie des opérateurs.

« Pour cela, cependant, les machines adaptées ne représentent que la moitié du chemin, car nous attachons autant d’importance à nos collaborateurs. Les usinages simples sont commandés par le logiciel, les plus complexes par nos collaborateurs eux-mêmes. Nos opérateurs règlent eux-mêmes les bons paramètres de leur machine pour obtenir un résultat parfait. Cela requiert le savoir-faire technique nécessaire.    

Aujourd’hui, il n’est pas si évident de trouver des personnes aussi compétentes, mais heureusement, nous pouvons compter sur une équipe de collaborateurs fidèles. »

Un degré constant de finition

Verhoestraete a été de plus en plus sollicité pour assurer le traitement de surface également. En collaboration avec un certain nombre de partenaires expérimentés, l’entreprise peut s’occuper du sablage, de la galvanisation, du zingage, du laquage humide, du laquage en poudre, etc. La direction a également décidé au début de cette année d’investir dans sa propre ligne de finition. Après une évaluation approfondie des différents systèmes disponibles sur le marché, elle a opté pour la F1200 XL de Q-Fin. Cette machine compacte combine l’ébavurage, l’arrondi et la rectification-finition de parties de tôle d’une largeur maximale de 1200 mm.  

« Nous voulons toujours garantir à nos clients un degré constant de finition. Auparavant, la finition était effectuée manuellement à l’aide d’une meule, ce qui entraînait parfois des déviations et augmentait considérablement le délai d’exécution », raconte Olivier Denys, l’un des quatre opérateurs de la nouvelle machine. 

Les tables séparées pour l’approvisionnement et le retrait des pièces augmentent l’ergonomie et l’efficacité.

« Avec cette unité, nous pouvons ébavurer, arrondir et/ou finir en une seule passe. La première station est constituée d’une unité de rectification avec une bande abrasive qui élimine les bavures et/ou les points de pénétration de la surface. Les deuxième et troisième stations sont équipées de quatre brosses oscillantes à rotation croisée, qui cassent ou arrondissent les arêtes vives de la pièce. Enfin, la quatrième station comprend une deuxième unité de ponçage, qui nous permet d’appliquer une finition linéaire sur la pièce avec une bande abrasive plus fine ou de finir la pièce avec une bande de scotch-brite. Les tables séparées pour l’approvisionnement et le retrait des pièces augmentent l’ergonomie et l’efficacité. Nous avons également choisi de combiner la machine avec un système d’extraction humide pour une élimination optimale des matériaux résiduels. Un entretien régulier et approfondi garantit une qualité élevée et constante, et prolonge la durée de vie des machines. »

Patrick van Scherpenseel, account manager pour la Belgique et les Pays-Bas chez Q-Fin, ajoute : « Cette machine travaille jusqu’à cinq fois plus vite que les machines comparables. Elle dispose de quatre stations d’usinage, dans un design particulièrement compact, et est livrée avec toutes les options, y compris le réglage automatique de la hauteur des agrégats de meulage et de ponçage. Cette unité est livrée de série avec quelques programmes fixes, mais les opérateurs peuvent facilement ajouter leurs propres programmes. La brosse est changée en six secondes, les bandes abrasives en deux minutes, après quoi l’étalonnage peut commencer. Plus besoin de faire des essais, car vous obtenez un résultat parfait dès la première pièce. Comme Verhoestraete traite de nombreux matériaux différents, le choix s’est porté sur un système assisté par le vide. »

Le client a choisi de combiner la machine compacte avec une extraction humide pour une élimination efficace des matériaux résiduels.

« La finition n’est pas une tâche mineure pour nous, car tout doit pouvoir être livré rapidement et parfaitement. Nous sommes extrêmement satisfaits de cet investissement », conclut Yves De Smet. « Nous sommes entrés en contact avec Q-Fin par l’intermédiaire de LVD, fournisseur de nos plieuses et du dernier laser à fibre Phoenix de 10 kW. Ils nous ont aidés à effectuer les premiers tests et nous ont mis en contact avec Q-Fin. Ils ont pu livrer cette F1200 XL très rapidement et également l’installer et la mettre en service en une journée. Ils étaient également chargés de la formation de nos quatre opérateurs : une formation de base lors de la mise en service et une formation technique approfondie après quelques semaines et en fonction de nos questions. Chez Q-Fin, ils connaissent leur métier. Nous pouvons toujours leur adresser toutes nos questions. Plus encore : ils font leurs propres essais sur des pièces afin de pouvoir montrer à leurs clients comment réaliser un usinage pour un résultat optimal. »    

Newsletter

S'inscrire pour recevoir les dernières actualités

Contact

Freddy Fierens

Chef D’édition

Curieux des possibilités ? Je serais heureux de vous parler de nos packages de collaboration.

0%

    Envoie-nous un message