Tag Archives: Nederman

Ne laissez pas les fumées de soudage compromettre la santé et la sécurité de vos collaborateurs

Nederman1_Welding-fume-extraction-arm-(0)-(0)
Lees het gehele artikel

L’industrie est l’un des plus gros pollueurs de notre planète, mais en même temps, c’est aussi là que sont posées les bases d’un avenir durable. D’importants investissements sont réalisés dans la technologie afin que les processus industriels se déroulent sans heurts et sans conséquences négatives pour l’environnement et la santé des collaborateurs. Nederman est l’un des principaux développeurs et fournisseurs de produits et solutions d’extraction de contaminants depuis plus de 75 ans. Cela implique l’utilisation de techniques de pointe en matière de filtration de l’air. Le résultat en est un environnement de travail « propre » et sûr, ainsi qu’une efficacité et une productivité accrues dans l’atelier.

Les fumées de soudage générées lors du traitement de l’acier inoxydable et des aciers faiblement alliés comprennent des éléments de nature cancérigène, tels que le nickel, le cadmium, le manganèse… Ces fumées sont constituées de particules solides formées par la condensation des fumées métalliques. Plus ces particules sont petites, plus elles sont dangereuses. Lorsque ces fumées sont inhalées, les substances pénètrent profondément dans les poumons. Elles peuvent y causer des dommages considérables et se retrouver dans le système sanguin du soudeur. 

« Pour suivre correctement le processus de soudage et accomplir ainsi un bon travail, un soudeur doit approcher sa tête de la torche. Ce faisant, il inhale toutefois beaucoup de fumées et est exposé à de fortes concentrations de substances dangereuses. Les émissions volatiles des fumées de soudage peuvent également atteindre rapidement les autres collègues », indique Gunther Maes, directeur des ventes chez Nederman. « En outre, les fumées et les émanations de soudage ont également un impact négatif sur le fonctionnement des systèmes de soudage automatisés, et peuvent même endommager les pièces à usiner. Une extraction efficace des fumées de soudage, de préférence aussi près que possible de la source, est fortement recommandée et même indispensable. Depuis 75 ans, Nederman fournit des produits et des solutions qui protègent les soudeurs des fumées et des vapeurs dans leur environnement de travail : systèmes mobiles, stationnaires, centraux et techniquement adaptés. » 

Dans de nombreux cas, le choix porte sur des bras d’extraction couplés à des systèmes d’extraction et de filtration fixes ou mobiles. Voici une application avec FilterBox.

Diverses solutions

En fonction de l’application, Nederman peut toujours proposer une solution adaptée. Dans la plupart des cas, le choix se porte sur des bras d’extraction, disponibles en plusieurs modèles flexibles, qui sont accouplés à des systèmes d’extraction et de filtration fixes ou mobiles. Les systèmes mobiles sont par exemple le FilterCart ou le FilterBox, tandis que nous songeons aux systèmes de filtration MJC-mini et MCP ou LCP-Smart pour les systèmes fixes. Pour les installations automatisées avec des robots de soudage, on opte plus souvent pour une méthode avec extraction sur l’outil ou sur la torche, ou des buses MIG intégrées. Pour l’extraction spatiale des fumées de soudure, un MCP-16RC est placé au centre du hall, sans extraction à la source. De cette façon, l’air contaminé est aspiré de manière répétée à travers le filtre, piégeant les fumées de soudage et les particules de poussière. L’air purifié est ensuite réinjecté en hauteur dans l’atelier. D’autres systèmes possibles sont les tables ou hottes d’extraction. 

« Nous nous approprions entièrement chaque projet et nous nous chargeons de la conception, de l’ingénierie, de la production, du montage, de la mise en service et de la maintenance. En effet, le fonctionnement dépend de la qualité des produits, d’un assemblage parfait et d’un entretien adéquat. Les clients peuvent également s’adresser à nous pour la mise à niveau de systèmes plus anciens et pour tous les conseils sur les réglementations et les normes visant à obtenir un environnement de travail « propre, sain, sûr et productif », conclut Gunther Maes. « Les bons systèmes de filtration d’air avec extraction à la source sauvent des vies en extrayant et en filtrant l’air pollué. Ces installations créent non seulement un environnement de travail plus sûr pour les employés, mais augmentent également l’efficacité de la production et réduisent la consommation d’énergie. De plus, elles ont un effet positif sur le climat en général. Elles réduisent les émissions de substances nocives et de gaz à effet de serre, ce qui se traduit par une meilleure qualité de l’air. »     

L’aspiration des fumées de soudage protège vos employés, vos machines et vos produits finis.

Nederman1_40-zonder-logo-Welda
Lees het gehele artikel

Une extraction inadéquate des fumées et des vapeurs de soudage peut nuire à la santé des employés, mais aussi au fonctionnement des machines et à la qualité des produits finis. Cela entraîne une augmentation de l’absentéisme pour cause de maladie, une réduction de la capacité et de la productivité, des pannes récurrentes et, en fin de compte, un manque à gagner. Depuis plus de 75 ans, Nederman est l’un des principaux développeurs et fournisseurs de produits et solutions d’extraction des contaminants, offrant un environnement de travail « propre » et sûr.

Extraction des fumées de soudage pour un environnement de travail sain et sûr

L’évacuation de l’air contaminé et l’apport d’air frais sont cruciaux pour obtenir un environnement de travail sain et sûr. Cela s’applique certainement aux postes de soudage, où les collaborateurs peuvent inhaler des substances et des particules dangereuses, ce qui peut entraîner des problèmes de santé tels que la pneumonie, l’asthme, les allergies, le cancer des poumons, des intestins et du foie, …, voire des lésions cérébrales. « Plus les particules sont petites, plus elles sont dangereuses. En outre, les fumées et les vapeurs de soudage peuvent également nuire au fonctionnement des systèmes de soudage automatisés, tels que les robots, et d’autres machines, voire même endommager les pièces à usiner », souligne Gunther Maes, directeur des ventes chez Nederman. « L’industrie manufacturière doit donc prendre des mesures pour évacuer l’air contaminé de manière efficace, en d’autres termes aussi près de la source que possible. Depuis 75 ans, Nederman fournit des produits et des solutions qui protègent les soudeurs des fumées et des vapeurs dans leur environnement de travail : systèmes mobiles, stationnaires, centraux et techniquement adaptés. »

Dans l’extraction spatiale des fumées de soudage, un système de filtre intelligent MCP, LCP ou LBR est placé au centre du hall, sans aspiration à la source.

Une solution adaptée à chaque application

Chaque projet commence par une discussion, au cours de laquelle les besoins et la situation de travail du client sont analysés. En effet, la technique utilisée dépend des circonstances. « En général, on choisit des bras d’extraction, disponibles en plusieurs conceptions flexibles, qui sont reliés à des systèmes d’extraction et de filtration fixes ou mobiles, tels que le FilterCart ou le FilterBox. Une alternative consiste à choisir l’extraction sur l’outil/la torche ou les buses MIG intégrées, une méthode très souvent utilisée dans les installations automatisées avec des robots de soudage », explique le directeur commercial. « Dans le cas de l’extraction spatiale des fumées de soudage, un système de filtre intelligent MCP, LCP ou LBR est placé au centre du hall, sans extraction à la source. Ici, l’air pollué est aspiré de manière répétée à travers le filtre, capturant les fumées de soudage et les particules de poussière. L’air purifié est ensuite réinjecté en hauteur dans le lieu de travail. D’autres systèmes possibles sont les tables d’extraction ou les hottes aspirantes. » 

Supprimer les soucis de A à Z

Nederman vise à débarrasser ses clients de tous leurs soucis. Le spécialiste ne se contente pas de fournir des systèmes, mais s’occupe également de la conception, de l’ingénierie, de la production, du montage, de la mise en service et de la maintenance. « En équipant les systèmes de filtration d’un variateur de fréquence, la quantité d’air extrait est ajustée en permanence aux besoins minimaux et la consommation d’énergie est considérablement réduite. En outre, il existe des minuteries programmables, des capteurs de fonctionnement et des silencieux automatiques qui augmentent encore l’efficacité et prolongent les intervalles de maintenance », conclut Gunther Maes. « Les clients peuvent également s’adresser à nous pour la mise à niveau de systèmes plus anciens et pour tous les conseils concernant les réglementations et les normes afin d’obtenir un environnement de travail « propre », sain, sûr et productif. »