Tag Archives: Promatt

Une aide rapide en toutes circonstances

Lees het gehele artikel

Fournir une valeur ajoutée maximale aussi rapidement que possible. Tel pourrait être le slogan de l’entreprise familiale Aciers GVK de Charleroi. Une entreprise spécialisée dans le négoce de l’acier qui fait bien plus qu’acheter et vendre. À partir de son énorme stock et avec un parc de machines très diversifié, elle livre aux clients de l’acier, de l’inox et de l’aluminium parfaitement adapté à leurs besoins. Qu’il soit scié, coupé (au plasma), plié, peint… ou sablé. L’acquisition la plus récente dans l’atelier est la scie automatique Behringer. Cela signifie que le sciage en onglet est désormais également automatisé. Un gain de temps et de précision.

Aciers GVK n’a pas à chercher bien loin pour trouver un matériau de qualité. Cette entreprise spécialisée dans le négoce de l’acier se situe, en quelque sorte, dans l’ombre du site d’Arcelor Mittal à Charleroi. Le directeur Patrick Vincent : « Nous étions auparavant encore plus proches mais en 1989, nous avons réuni nos trois anciens dépôts sur un nouveau site de près d’un hectare. Mon père et moi pouvions déjà sentir que le marché était en train de changer. En effet, depuis cette date, Aciers GVK peut livrer à ses clients de l’acier, de l’acier inoxydable et de l’aluminium entièrement selon leurs souhaits et sur-mesure à partir d’un seul et même grand atelier. Alors que les clients avaient l’habitude d’investir eux-mêmes dans des machines à travailler le métal, ils préfèrent désormais nous laisser le soin de le faire. De cette manière, ils peuvent se concentrer sur l’assemblage et le montage des pièces. » Aciers GVK peut compter sur une équipe de dix employés pour cela.

La technologie au cœur de la scie Behringer est beaucoup plus avancée que celle dont disposait Aciers GVK. De la qualité de la coupe à la vitesse.

La précision et la rapidité sont cruciales

Pour Vincent, deux conditions sont vraiment cruciales pour servir les clients de façon personnalisée. Que tout soit fait de manière particulièrement précise et que tout soit fait de manière particulièrement rapide. « Nous partons d’un stock important. Il y a un peu moins d’un million de tonnes de matériel en stock ici. Pas de gros volumes, mais beaucoup de matériaux différents, aussi bien des tôles que des profilés, des poutres, des tubes, etc. Cela nous permet de répondre très rapidement aux demandes des clients. Après tout, si un axe de machine se casse quelque part, ils ne peuvent pas se permettre de subir un arrêt. » Pour garantir la précision, Aciers GVK compte sur un parc de machines très étendu. « Nous essayons toujours de faire un effort supplémentaire pour soulager nos clients. Après tout, c’est l’essence même d’une entreprise familiale : aider ses clients aussi bien et aussi rapidement que possible. Nous essayons de le faire chaque jour en saisissant la balle au bond. Dans la production, mais aussi avec notre propre logistique. »

Patrick Vincent : « Vous devez pouvoir compter sur les machines que vous avez, mais aussi sur les fournisseurs qui en assurent le suivi » Aciers GVK voulait pouvoir scier en onglet de façon automatique. D’une part pour pouvoir travailler plus rapidement, mais surtout également pour gagner en précision. (foto 5)

Fiabilité de la machine et du service

L’achat le plus récent a été la scie automatique Behringer. Cette machine servait initialement à remplacer une scie existante qui avait connu de meilleures années. Vincent : « Le sciage est une opération cruciale dans notre production. Nous disposons de six machines à scier au total. Mais ce que je recherchais dans ce cas-ci, c’était la possibilité de scier à l’onglet de façon automatique. Automatique, pour pouvoir travailler plus rapidement, mais surtout aussi pour augmenter la précision. 1 mm doit toujours être 1 mm pour que les pièces s’emboîtent parfaitement par la suite chez le client. » Pour Vincent, la fiabilité est le facteur crucial de tout investissement. « Vous devez pouvoir compter sur les machines que vous avez, mais aussi sur les fournisseurs qui en assurent le suivi. D’autres métallurgistes de la région m’avaient déjà dit que la qualité de Behringer et le service de Promatt étaient incontestables. »

L’opérateur a maîtrisé la Behringer, pourtant la première dans l’atelier, en un rien de temps.

Travailler de manière autonome

Vincent en fait l’expérience depuis un an et demi dans son atelier. « La technologie au cœur de cette machine est beaucoup plus avancée que ce que nous avions. On le remarque dans tout : de la qualité de la coupe à la vitesse. Mais en même temps, la manipulation est devenue particulièrement intuitive. Notre opérateur a maîtrisé la Behringer, pourtant la première dans l’atelier, en un rien de temps. Il programme la machine en fonction de la commande, et il suffit ensuite d’appuyer sur le bouton. Il peut alors travailler de manière parfaitement autonome et délivre la qualité et la productivité que nous recherchions. Nous sommes également très satisfaits du service de Promatt. Vous pouvez calculer combien une machine vous coûtera et ce qu’elle vous apportera. Mais un bon soutien n’a pas de prix », conclut Vincent.