Plateforme pour l'industrie métallurgique

NL | FR

Subcontracting

Ne devenez pas un concurrent de vos clients

All-round-in-laswerken-(1)
Polyvalence en matière de soudage.

Texte | Piet Debisschop

Photos | Piet Debisschop

28 novembre 2022 Temps de lecture 8 minutes

Partager cet article

Pollers est située à la frontière de Lummen et Heusden-Zolder, d’où la société dessert des clients dans tout le Benelux. L’entreprise familiale limbourgeoise est explicitement spécialisée dans le prototypage et la fabrication de pièces uniques et de petites séries. Nous nous sommes entretenus avec Jeroen Kums, directeur des opérations chez Pollers.

La nouvelle fraiseuse FLP 14000 peut traiter des pièces allant jusqu’à 14 mètres.

USINAGE EN CHIFFRES

En ce qui concerne les matériaux, Pollers traite tous les métaux ferreux et non ferreux ainsi que les matières plastiques. Environ 80 à 85 % du matériel traité sont de l’acier dans toutes ses variantes. Le reste est principalement constitué d’aluminium, et bien sûr d’acier inoxydable. Le plastique, quant à lui, représente une part très faible.

Sur le plan dimensionnel, Pollers peut traiter une large gamme : pour le tournage, cela va de pièces de la taille d’un stylo plume à des pièces de 4 mètres de centre à centre et de 1,05 mètre au-dessus du coulisseau. Le fraisage, quant à lui, concerne des pièces allant de la boîte d’allumettes aux pièces réellement plus grandes, dont la longueur peut atteindre 14,4 mètres. 

Trois groupes de clients

Ce large horizon dimensionnel de Pollers se traduit par une clientèle tout aussi diversifiée. Jeroen Kums : « Nous pouvons scinder notre clientèle en trois groupes. Les entreprises de production, les constructeurs de machines et les clients qui nous confient l’ensemble de leur projet. » 

« Les sociétés de production se rabattent généralement sur Pollers pour leurs pièces de rechange. Il s’agit souvent d’un nombre limité de pièces, avec des pièces récurrentes que nous avons déjà eu le plaisir de réaliser pour le même client. Du reste, nous avons un certain nombre de contrats en cours dans ce cadre. Il n’est pas rare que nous recevions ensuite la pièce ou, s’il est disponible, le dessin d’exécution. Ce dernier concerne surtout les clients qui disposent de leur propre département d’ingénierie. Lorsqu’aucune documentation technique de la pièce n’est disponible, nous mesurons la pièce et élaborons nous-mêmes un dessin technique. »

Un autre type de client est le constructeur de machines, qui achète ses produits semi-
finis chez Pollers. Des éléments concrets, ou également des sous-ensembles, qui sont livrés soudés, fraisés, peints ou également partiellement préassemblés. Le client se charge ensuite de la finition ou de la construction au sein du grand ensemble. 

Le troisième type est le client qui opte pour un projet ou un magasin à guichet unique et qui opte pour un achat total. Dans la plupart des cas, ces clients soumettent un dossier de dessins à Pollers, après quoi l’ensemble de l’installation est construit mécaniquement. « Une fois que nous avons terminé la partie mécanique, l’installation est remise au client, qui se charge ensuite du câblage, de la pneumatique et de l’hydraulique. Mais il arrive aussi que le client se charge de ce montage ultérieur avec son personnel sur notre site », explique Kums.

Un guichet unique pour les projets les plus divers.

SPECIALISATION

Pollers, cependant, s’en tient strictement à la mécanique dans chacun de ces projets. Outre le facteur de l’expertise, cela a également une tout autre raison, très importante. Kums : « S’aventurer sur le terrain de l’électricité, de l’hydraulique ou, par exemple, de la pneumatique reviendrait à concurrencer directement une grande partie de nos propres clients. C’est pourquoi nous nous limitons à notre solide spécialisation mécanique. » 

Le propre département de peinture.

L’AVENIR

Sur cette base, le modèle économique de l’entreprise continue en outre d’évoluer. Alors que Pollers se concentrait auparavant sur la fourniture de pièces uniques, l’engagement va désormais plus loin. En tant que « guichet unique » pour les années à venir, l’entreprise souhaite de toute façon se concentrer de plus en plus sur le client typique des projets, auquel elle offre à la fois expérience et réflexion. 

Kums : « Nous nous concentrons également sur les travaux plus importants, pour lesquels nous sommes un acteur important. C’est pourquoi nous avons récemment investi dans une nouvelle fraiseuse à banc fixe SORALUCE FLP14000, en plus de notre SP16000 existante, qui était occupée toute l’année et en deux équipes. Notre nouvelle FLP14000 est une fraiseuse à trois axes dotée d’une tête octogonale indexable par degré et dans toutes les directions, avec une portée pouvant atteindre 14 mètres. Cela permet à la machine de surfacer une pièce de, par exemple, 12 mètres sur deux côtés, ce qui nous permet d’aider une très large clientèle dans tous les secteurs possibles tels que la construction de machines, la chimie, l’industrie du béton, et aussi l’agriculture. »    

Newsletter

S'inscrire pour recevoir les dernières actualités

Contact

Alexander Dewaele

Chef D’édition

Vous voulez créer plus de visibilité en ligne via Metaltech ? Appelez le +32 477 22 41 29 ou envoyez un e-mail à l'adresse ci-dessous.

0%

    Envoie-nous un message